Pourquoi j’aime Kyoto en photos

Après deux mois dans la région de Kyūshū, dont un mois à Okinawa, quelques jours entre Asuka et Kumano et trois jours à Hiroshima, nous avons rejoint Kyoto pour les cinq derniers jours de notre voyage. Nous étions à bout de souffle : découvrir de nouveaux endroits, engranger de nombreuses informations au quotidien s’avère, à la longue, très fatiguant ! Mais, comme nous connaissions déjà Kyoto pour y avoir passé une semaine de vacances en juillet 2015 et que nous adorons cette ville, nous avons pris du plaisir à la re découvrir ! Je retourne à Kyoto dans 2 semaines avec ma famille, je ferai à cette occasion un article sur les visites incontournables de l’ancienne capitale ; en attendant, je vous explique pourquoi j’aime autant Kyoto en images !

Pour ses magnifiques jardins japonais

Jardins zen ou mousse, pavillons du thé, jolis étangs à carpes Koi, quel plaisir de se balader dans ces lieux d’une élégance rare !

Murin-anJoli jardin Murin-an à Kyoto, Japon.

Vue du pavillon de thé sur le joli jardin Murin-an à Kyoto, Japon.

Jardin de mousse Murin-an à Kyoto, Japon.

Riko-gyen
Jardin Riko-gyen vu du pavillon au thé, Kyoto, Japon.

Magnifique jardin Riko-gyen, Kyoto, Japon.

Momiji au jardin Riko-gyen, Kyoto, Japon.

Jardins du Palais impérialJardins du Palais impérial, visite gratuite, Kyoto, Japon.

Jardins du Palais impérial, visite gratuite, Kyoto, Japon.
Pour ses temples, lieux sacrés propices à la méditation

Il existe à Kyoto des milliers de temples. En tant qu’ancienne capitale du Japon et berceau du bouddhisme zen, ce ne sont pas les bâtiments religieux qui manquent. En plus d’être magnifiquement conservés, les temples invitent au recueillement et à l’introspection.

Genkô-anBelle porte d'entrée du temple Genkô-an, Kyoto, Japon.

Fenêtres ronde et carré du temple Genkô-an, Kyoto, JaponOn plonge d’abord son regard dans la fenêtre carrée appelée « Mayoi no mado », « fenêtre des esprits troublés », puis on contemple la fenêtre ronde appelée « Satori no mado », « fenêtre de l’éveil spirituel ».

Pour son héritage qui nous fait voyager dans le temps

Quel plaisir de croiser le chemin d’une Geiko (Geisha de Kyoto), d’une Maiko (apprentie Geiko) ou même de toutes ces personnes qui se promènent en kimonos. Un vêtement traditionnel qui participe à l’ambiance nostalgique des lieux, au même titre que l’architecture !

Nanzen-ji
Porte du sanctuaire Nanzen-ji, Kyoto, Japon.

Quartier historique de kodai-jiQuartier historique de kodai-ji, Kyoto Japon.

Rue du quartier historique de kodai-ji, Kyoto Japon.

Quartier historique de Gion.Rue du quartier historique de Gion, Kyoto Japon.

Dans une cour du quartier historique de Gion, Kyoto, Japon.

  Façade traditionnelle dans le quartier historique de Gion, Kyoto, Japon.

Restaurants illuminés le long de la rivière à l'entrée du quartier historique de Gion, Kyoto, Japon.

Pour sa nature luxuriante

Kyoto est nichée au cœur des montagnes, ses habitants vivent en harmonie avec la nature qui est absolument partout (seule 20% de la préfecture est construite).

Papillon sur des fleurs à Kyoto, Japon.

Escargot assorti aux fleurs à Kyoto, Japon.

Joli papillon sur des fleurs à Kyoto, Japon.

Pour sa proximité avec d’autres merveilles

Cette fois-ci, nous avons aussi passé une journée au lac Biwa, le plus grand lac du Japon, situé à une trentaine de minutes en train du centre-ville de Kyoto. Comme le lac est immense, nous avons choisi de nous balader du coté d’Omi-Takashima pour pouvoir visiter le sanctuaire Shirahige et son torii flottant. En poursuivant la promenade jusqu’à Kita-Komatsu, nous avons longé des rizières et des villages champêtres. Une raison supplémentaire d’aimer Kyoto !

Vue sur le lac Biwa, Kyoto, Japon.

Torii flottant sur le lac Biwa, sanctuaire Shirahige, Kyoto, Japon.

Japon rural, champs et rizières sur les bords du lac Biwa, Kyoto, Japon.

Japon rural, champs et rizières sur les bords du lac Biwa, Kyoto, Japon.

Japon rural, champs et rizières sur les bords du lac Biwa, Kyoto, Japon.

Une page se ferme sur Kyoto, nous sommes retournés poser nos valises à Tokyo le 4 octobre dernier. Ce voyage à travers une partie de l’archipel nous a permis de mieux comprendre le pays et de découvrir une partie des nombreuses richesses qu’il a à offrir ! À très vite pour un article bilan « 6 mois au Japon ». 

Publicités

2 thoughts on “Pourquoi j’aime Kyoto en photos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s