Hiroshima et Miyajima en 3 jours

Après notre mini roadtrip du côté d’Asuka et Kumano, nous avons filé à Hiroshima en bus (avec Willer Express, une compagnie pas chère et confortable) pour trois jours de visite. À l’ouest de Kyoto, Hiroshima est connue pour être la première ville du monde a avoir été frappée par la bombe atomique. Sa visite est donc très émouvante ! On ne se rend pas à Hiroshima sans une escapade sur Miyajima, petite île située à proximité, connue pour son torii flottant. La scène du torii rouge émergeant de l’eau fait d’ailleurs partie du « Top 3 des plus belles vues du Japon ». Retour sur la découverte de ces deux lieux mythiques !

Hiroshima, captivante et poignante

Le premier jour, nous avons visité le château d’Hiroshima, parfois surnommé « château de la carpe ». Construit en 1590 en bois de pin, le château a été entièrement rasé par la bombe atomique de 1945. La version d’aujourd’hui est en béton et date de 1958. L’accès au parc du château est libre, pour entrer dans le château transformé en musée, il faut payer 370¥.

Visiter le château d’Hiroshima, Japon.

Le parc du château d’Hiroshima, Japon.
Le musée est intéressant, il raconte la vie d’Hiroshima au 17e siècle et on peut essayer des costumes d’époque : nous avons choisi l’armure de samouraï, beaucoup plus spectaculaire que les kimonos !

Costumes de samouraï au château d’Hiroshima, Japon.Alors, c’est qui le samouraï le plus convainquant ?

La visite du château permet aussi d’accéder à son toit qui offre une vue splendide sur la ville ! Nous sommes ensuite allés nous promener dans le centre-ville d’Hiroshima, autour des arcades Hondori.

Vue sur la ville d'Hiroshima en haut de son château, Japon.

Nous avons passé la seconde journée au Parc du Mémorial de la Paix dans lequel se trouvent le Dôme de la Bombe Atomique, le Musée de la Paix et le Monument de la paix des enfants (entre autres). Une journée de recueillement vraiment bouleversante !

Le Dôme de la Bombe Atomique était un bâtiment de style occidental qui abritait le Palais d’exposition industrielle d’Hiroshima. Le 6 août 1945, à 8h15 du matin, la première bombe atomique explosa à environ 130 mètres de ce bâtiment. Les constructions voisines furent instantanément rasées, mais le dôme ayant subi le souffle de l’explosion presque directement à sa verticale, resta en partie debout. Ses ruines ont été conservées comme un symbole de la violence du bombardement.

Le Dôme de la Bombe Atomique à Hiroshima, Japon.

Le Musée de la Paix est dédié aux victimes de la bombe nucléaire (témoignages, objets, photos, morceaux de peau) et retrace les différentes conséquences désastreuses du bombardement : c’est un des lieux les plus émouvant que j’ai visité, j’ai eu beaucoup de mal à m’en remettre !

Chatons endormis dans le parc du mémorial de la paix, Hiroshima, Japon.Je mets une photo des chatons qui dormaient dans le parc, parce que les photos du musée sont vraiment trop dures.

Le Monument de la paix des enfants est particulièrement touchant : des milliers de grues en origami de toutes les couleurs – attachées en guirlandes – symbolisent l’innocence des nombreux enfants ayant perdu la vie dans ou après le bombardement, à l’image de Sadako Sasaki.

Le Monument de la paix des enfants, Hiroshima, Japon.

Côté pratique – Le château, le Parc du Mémorial de la Paix et le centre-ville d’Hiroshima sont très proches les uns des autres : tout se visite donc facilement à pied.

Miyajima, flottante et bucolique

Changement d’ambiance le troisième jour avec la visite de Miyajima, petite île au large d’Hiroshima.

Visite de Miyajima, petite île au large d’Hiroshima, Japon.

Après 1h de route (tramway + ferry), nous avons été un peu été déçus de trouver le fameux torii partiellement caché par des échafaudages !

Torii flottant de Miyajima, petite île au large d’Hiroshima, Japon.

Le torii appartient au sanctuaire Itsukushima : lorsque la marée est haute, ses bâtiments vermillons semblent flotter ! La visite coûte 300¥ et n’est pas incontournable selon moi puisqu’elle n’offre rien de plus que ce que l’on peut déjà voir de loin.

Sanctuaire Itsukushima à Miyajima, petite île au large d’Hiroshima, Japon.

Néanmoins, nous avons eu la chance de tomber sur un mariage traditionnel !

Mariage traditionnel sur l'ile de Miyajima, Japon.

Comme nous n’avions pas le courage de gravir le mont Misen qui surplombe la baie, nous avons passé le reste de la journée à visiter Daisho-in, un temple immense au pied de la montagne, qui regroupe une dizaine de bâtiments et un joli jardin.

Visite de Daisho-in, temple au pied du mont Misen, Miyajima, Japon.

Vue sur Miyajima du temple Visite de Daisho-in, Miyajima, Japon.

Visite de Daisho-in, temple au pied du mont Misen, Miyajima, Japon.

Visite de Daisho-in, temple au pied du mont Misen, Miyajima, Japon.

À Miyajima, quelques biches se baladent en liberté comme à Nara. En revanche, celles-ci semblent affamées, on les a vues entrer dans des restaurants pour chercher à manger. À Nara, des distributeurs de friandises permettent aux touristes de les nourrir. À Miyajima, on a envie de les aider, mais on ne sait pas tellement quoi leur donner…

Les biches affamées de la petite île de Miyajima, Japon.

Article suivant : pourquoi j’aime Kyoto, la dernière destination de nos deux mois et demi de voyage !

Publicités

3 thoughts on “Hiroshima et Miyajima en 3 jours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s