Tout sur le PVT au Japon

Le PVTLe PVT. Non ce n’est pas un polymère thermoplastique ni une maladie génétique rare, mais le +*+Permis Vacances Travail+*+ : un Graal d’un an pour l’heureux voyageur qui rêve de passer plus de trois mois dans un pays entre petits boulots et découverte touristique. Un certain nombre de pays propose ce visa (voir pvtistes.net). Mais, nous ce qui nous intéresse c’est le Japon.

Pourquoi le Japon ?

  • Tout est différent : langue, culture, tradition, religions, paysages, modes de vie, cuisine
  • C’est dépaysant sans pour autant être déroutant
  • C’est l’un des pays les plus sûrs au monde
  • Le quota des demandes de PVT n’a jamais été atteint ; avec un dossier bien ficelé on est donc quasiment sûr de l’obtenir
  • Ah oui et Tokyo vient d’être classée « World top city for quality of life » par le magazine Monocle

Comment fait-on une demande de visa pour le Japon ?

  • C’est totalement gratuit
  • Il faut avoir entre 18 et 30 ans
  • 4500 € minimum sur son compte bancaire (ou 3100 € + un billet d’avion)
  • On regroupe plein de documents et on les dépose à l’ambassade (les nôtres sont disponibles à la demande)
  • Dans notre cas, la réponse a été immédiate
  • Une fois le visa obtenu, on a 1 an pour partir, le visa s’active le jour où on entre dans le pays

Timeline pour un PVT au carré

À M-3 
  • Préparer le terrain : poser son préavis auprès de son employeur et de son propriétaire (si besoin), trier ses affaires pour savoir ce qu’on emporte ou non et ce que l’on fait de ce qui reste (avoir des parents avec un grenier peut d’avérer très utile). C’est assez libérateur !
  • Acheter son billet d’avion : la contrainte c’est qu’on ne peut pas acheter de billet avec un retour à plus d’1 an, le maximum légal étant un peu moins de 12 mois. Il faut donc trouver un billet avec le retour échangeable sans frais. Nous l’avons trouvé sur le site Voyages à la carte :
    • 709 € A/R modifiable gratuitement, avec 2 bagages de 30 kg chacun.
  • Trouver un logement : la meilleure solution pour nous c’est la « guesthouse » longue durée, une sorte de colocation meublée où tout est compris (eau, électricité, wifi…). On ne s’engage pas, on ne paye pas de frais, on a juste à poser ses valises ! Nous avons trouvé une chambre sur Craigslist. Comme ça n’a pas été une mince affaire, voilà un sujet qui méritait bien un article dédié recherche maison ou appartement à Tokyo.
À M-1 
  • Suspendre ses moyens de paiement auprès de sa banque : en général ça prend 30 jours. On conserve son compte en banque, mais on ne paie plus les cotisations trimestrielles puisqu’a priori on n’utilisera ni sa CB, ni son chéquier pendant 1 an. Bon compromis non ?
  • Se désabonner : contacter son opérateur téléphonique, Body Minute, UGC illimité… bref, tous ces services qui nous prélèvent chaque mois et dont nous n’aurons plus l’utilité au Japon.
    • Conseils d’ami : garder une trace des demandes de désabonnement en envoyant les courriers en recommandé avec AR après les avoir photocopiés (ou en faisant signer une copie en cas de remise en main propre) et suspendre les prélèvements auprès de sa banque pour ne pas avoir de mauvaise surprise une fois partis.
  • Souscrire une assurance spéciale PVT : l’assurance santé n’est pas obligatoire pour un PVT au Japon mais elle est fortement conseillée car les frais médicaux y sont parmi les plus chers au monde. Nous avons opté pour « l’Assurance PVT » de chez Mondassur qui coûte 27,5 € par mois. C’était la plus intéressante niveau qualité de prestation / prix (un peu moins chère que celle recommandée par Pvistes.net). Elle rembourse les frais en cas d’hospitalisation ou de rapatriement mais aussi les soins médicaux (même la consultation d’un généraliste). J’espère que nous n’en n’aurons pas besoin, mais au cas où, nous partons l’esprit tranquille !
À S-1 
Publicités

13 thoughts on “Tout sur le PVT au Japon

    1. Ahah ! C’est complètement des paysans ! D’ailleurs depuis que j’y suis je passe mon temps à cultiver le champs des possibles !
      Ah si il n’y avait pas autant de documents à remplir pour l’obtenir, ça pourrait être la définition du PVT en effet ! 🙂

      J'aime

  1. Bonjour!
    En pleine préparation de dossier pour le PVT, je suis avec beaucoup d’attention votre site qui nous fait déjà voyager et donne de précieux conseils!
    est-il possible de vous envoyer son projet? de pouvoir lire le votre?
    Plein de belles choses pour la suite de votre aventures!

    J'aime

    1. Hello!
      Merci pour ton commentaire ! 🙂
      Avec grand plaisir, tu peux nous envoyer ton projet à l’adresse mail indiquée dans « HELLO », juste au dessus du formulaire. Nous te répondrons en t’envoyant le nôtre !
      Merci beaucoup et à très vite donc !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s