Okinawa : visiter l’île principale avec une voiture

Après avoir exploré Naha et ses environs à pied, nous nous sommes résolus à louer une voiture (il suffit de faire traduire son permis) pour partir à la découverte du reste de l’île principale d’Okinawa. L’île est traversée de bas en haut par la route 58 qui longe la côte ouest. Même si cette artère est continuellement embouteillée, à certains endroits, on a le privilège de patienter en admirant la mer de Chine ! Voici une présentation des visites qui nous ont le plus marqués et que nous recommandons absolument à tous ceux qui souhaitent visiter l’île !

Le cap Maeda, sa grotte bleue et la plage 51 

Ah le cap Maeda, ses champs de cannes à sucre, son spot de snorkeling et sa grotte (la « blue cave ») ! Nous y avons passé de fameux après-midi. De nombreuses sociétés proposent des offres de snorkeling « clé en main » pour observer les poissons au pied de la falaise et visiter la grotte. Que nenni, nul besoin de payer, il suffit d’acheter un masque et un tuba (1800 yen chez Donkyote par exemple) et de descendre les escaliers pour pratiquer le snorkeling (après avoir rangé ses affaires dans l’une des consignes à 100 yen situées dans les douches). On peut se rendre à la « blue cave » en nageant ou en marchant le long de la falaise (il suffit de suivre les groupes). En revanche, pour faire de la plongée, il vaut mieux passer par l’une des sociétés. En cas de houle, l’accès à l’eau est interdit, car le courant est trop dangereux. Bon à savoir : à quelques pas de là, se trouve un autre spot de snorkeling plus tranquille et moins fréquenté : la plage 51 (« beach 51 »).

Snorkeling au cape Maeda, OkinawaSource : en.activityjapan.com

Le cap Manza et sa grotte cachée

On suit un chemin qui longe la falaise pour profiter de tous les angles qu’offre le cap. Il y a souvent beaucoup de monde, c’est un peu pénible, mais la vue en vaut la peine ! Bon à savoir : à 15-20 minutes de marche de l’autre côté du parking, on accède à une petite grotte qui donne sur une magnifique plage complètement isolée !

Vue du cape Manza, Okinawa

Vue sur le rock couple du cape Manza, Okinawa

À l'intérieur de la grotte du cape Manza, Okinawa

L’Aquarium Churaumi

Moi, qui d’habitude n’aime ni les zoos, ni les aquariums, j’ai été subjuguée par Churaumi. Même si les requins-baleines m’ont fait de la peine, car ils étaient trois dans un même bassin pas si grand que ça, c’est incroyable de pouvoir les observer d’aussi près ! L’aquarium gigantesque, c’est le 2e plus grand au monde, a été construit en bord de mer. On y découvre des espèces improbables d’animaux marins et on peut assister à des spectacles de dauphins qui ont l’air ravis de leurs tours (on en a même vu certains s’entrainer avant et après le spectacle). Ouvert de 8h30 à 20h (ou 18h d’octobre à Février), l’entrée coûte 1850 yen (ou 1290 après 16h). 

Bassin des requins-baleine à l'aquarium Churaumi d'Okinawa

La grotte Gyokusendo de l’Okinawa world 

Le parc Okinawa world en lui-même, n’a, je trouve, pas vraiment d’intérêt. C’est une espèce de « Disney village » à la sauce Okinawa où l’on doit (re)payer pour chaque activité traditionnelle. La grotte en revanche vaut le détour : une promenade de 800 mètres longe d’impressionnants stalagmites et stalactites, mais aussi des rivières souterraines et des piscines naturelles. Époustouflant ! Ouvert de 8h à 18h, l’entrée qui comprend l’accès au village coûte 1240 yen.

Parc Okinawa world à Okinawa

À l'intérieur de la grotte Gyokusendo de l'Okinawa world

À l'intérieur de la grotte Gyokusendo de l'Okinawa world

L’enfilade d’îles Henza, Miyagi et Ikei

Pour rejoindre ces trois îles situées les unes à la suite des autres, on traverse plusieurs ponts suspendus au-dessus des eaux turquoise de l’océan Pacifique. De petites routes sinueuses tracées entre les champs de cannes à sucre conduisent à des plages de sable blanc où l’on passe la journée à se baigner. C’est la partie la plus sauvage de l’île, une petite perle à ne pas manquer !

Pont suspendu au-dessus de l'océan pacifique, Okinawa

Plage déserte sur l'île d'Ikei, Okinawa

Et de manière générale, toutes les petites plages qui bordent les côtes de l’île : avec un peu de chance, on finit par en trouver une complètement vide où l’on peut se prendre pour Robinson Crusoé !

Coucher de soleil rosé sur une plage d'Okinawa


La carte pour mieux repérer les lieux cités :

 

Publicités

5 thoughts on “Okinawa : visiter l’île principale avec une voiture

  1. Le grotte Gyokusendo devait être sublime. Cela me rappelle celle que j’ai visitée au Vietnam l’année dernière (la grotte du paradis dans le parc national de Phong Nha Ke Bang, qui est la grotte la plus longue du monde actuellement : elle fait 31km et traverse pratiquement toute la largeur du pays pour arriver jusqu’à la frontière du Laos !). C’était un moment magique…

    J'aime

    1. Wah effectivement ça doit être incroyable ! On peut visiter les 31 km ? Gyokusendo fait aussi quelques kilomètres, mais seule une petite partie est actuellement ouverte au public. Je m’en vais googliser la grotte du paradis ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s