Festin et lèche vitrine à Yufuin

Toujours dans le cadre du reportage pour Voyapon, nous avons passé une seconde nuit dans un ryokan, cette fois dans le petit village de Yunohira, à quelques kilomètres de la station thermale de Yufuin, pendant chic de Beppu. Cette nuit là comprenait un dîner kaiseki, ce repas traditionnel constitué de nombreux plats, dont je vous avais déjà parlé dans l’article sur notre nuit dans un ryokan de Kawaguchiko. Ça a été un tel festin, nous avons bien failli nous noyer dans le onsen du ryokan et ne pas nous réveiller pour la visite de Yufuin le lendemain. C’eût été dommage, car la ville est vraiment délicieuse : une longue allée bordée de ravissantes boutiques et de restaurants s’étend jusqu’au lac riche en souffre de Kinrin-kô, avec en fond le mont Kuju et son dégradé de verts tendres.

Nous arrivons en voiture dans le village (très compliqué d’accès) de Yonohira, tout de suite charmés par ses ruelles pavées bordées de plantes et ses joyeux lampions rouge.

Jolie ruelle pavée dans le village de Yonohira près de Yufuin, Kyushu

Deuxième ryokan en deux jours, on se demande comment on va pouvoir retourner à notre tente. Une fois de plus, nous sommes merveilleusement bien accueillis, yukata et set à thé vert nous attendent sagement sur la table basse.

Dans notre ryokan du village de Yonohira près de Yufuin, Kyushu

Le dîner kaiseki et ses multiples petits plats : ici, surtout du poisson fièrement pêché dans la rivière qui coule le long de l’établissement. On a prévenu que Dou est végétarien, mais les Japonais ne semblent pas accepter que le végétarien ne mange ni poisson, ni crustacés. J’ai donc droit à une double ration, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Dîner Kaiseki dans notre ryokan près de Yufuin, Kyushu

Nous sommes moins emballés par le petit-déjeuner qui a des airs de restes de la veille : on y retrouve à peu près les mêmes plats présentés autrement. Et puis le poisson à 8h du matin, je n’y arrive pas encore.

Petit-déjeuner typique de ryokan au Japon

Un peu honteux, nous laissons la table presque intacte pour aller visiter les environs.

Chat sur les marches d'une ruelle du village de Yonohira près de Yufuin, Kyushu

Nous les trouvons enchanteurs et prenons plaisir à nous y promener.

Rivière et maisons perchées dans le village de Yonohira près de Yufuin, Kyushu

Nous avons l’impression que les quelques maisons que nous apercevons ne sont que des ryokan, nous n’arrivons pas à savoir si le village est habité ou pas.

Cascades sur la rivière du village de Yonohira près de Yufuin, Kyushu

Cascade et allée bordée de fleurs dans le village de Yonohira près de Yufuin, Kyushu

Lorsque nous en avons fait le tour, nous reprenons la voiture direction Yufuin. Sur la route nous nous arrêtons pour photographier le mont Kuju qui se détache sur le ciel bleu, malgré les gros nuages blancs. À nos pieds, les rizières déroulent encore et toujours leur tapis vert fluo.

Le mont Kuju près de Yufuin, Kyushu

À Yufuin, c’est une suite de magasins d’artisanat : poteries, tissus, cuirs. Tout est terriblement séduisant et nous n’avons pas la place d’ajouter quoi que ce soit de plus à nos sacs à dos déjà pleins à craquer.

Jolie boutique de poteries, Yufuin, Kyushu

Jolie boutique de poteries, Yufuin, Kyushu

Jolie boutique de tissus bleus, Yufuin, Kyushu

Nous nous rabattons sur les gourmandises. Après environ une heure à flâner le long de l’allée, nous atteignons le lac Kinrin-kô, la source principale des luxueux onsens de Yufuin.

Lac Kinrin-kô, source principale des luxueux onsens de Yufuin.

L’envie nous vient de passer une nuit dans l’un des ryokan de la station, mais après vérification, tout est trop cher pour nous. Nous rejoignons donc la populaire Beppu où nous trouvons une chambre à notre budget. Le lendemain une longue route nous attend jusqu’aux mystérieuses gorges de Takachiho (prochain article #teasing).

Note : je suis partie au Japon avec une liseuse offerte par ma maman. J’ai téléchargé à peu près tous les romans gratuits du domaine public. En ce moment je lis Zola et ça m’inspire beaucoup, alors veuillez par avance m’excuser pour les envolées lyriques. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s