Beppu, la ville qui fume !

Les jours 9 à 11 de notre roadtrip étaient pris en charge par Voyapon, pour qui je devais écrire un certain nombre d’articles sur la préfecture d’Ōita qui cherche à se faire connaître auprès des Français (notamment à l’occasion de la Coupe du Monde de Rugby de 2019 qui aura lieu au Japon et en parti à Ōita City). Au programme : la péninsule de Kunisaki, la ville de Beppu, le stade d’Ōita et la petite ville de Yufuin, avec deux nuits dans des ryokan, ces auberges japonaises traditionnelles. Je zappe la péninsule de Kunisaki et le stade d’Ōita (dont vous pourrez retrouver mes comptes-rendu sur Voyapon.com/fr à partir de mi-septembre) pour me concentrer sur Beppu (cet article) et Yufuin (le suivant), mes deux coup de cœur ! 

Beppu est située en bord de mer, entourée de montagnes bien vertes. Quand nous sommes arrivés, elle nous a un peu fait penser à certaines villes du sud du Brésil.

Comme nous avions un jour d’avance sur notre programme, nous en avons profité pour passer une nuit dans un « hôtel capsule », ce fameux concept japonais où l’on dort dans une alcôve individuelle, les hommes d’un côté, les femmes de l’autre. C’est assez confortable finalement, bien isolé malgré la proximité des lits. Je dois dire que j’ai eu la chance d’avoir droit à un petit box doté d’une armoire et d’une porte en plus de la capsule (dans laquelle, oh luxe suprême, j’avais même une télé).

À gauche les lits en capsule, à droite ma luxueuse boîte à corps.Hôtel capsule

Notre hôtel caspule était situé dans le quartier central de la gare. Eaux croupissantes, forte odeur de souffre (ou d’œuf pourri), étroites ruelles pleines de bazar, le centre-ville de Beppu ne fait pas rêver.

20160815_224608

Le lendemain nous sommes allés visiter la péninsule de Kunisaki pour y tester les activités commandées par Voyapon. Puis nous sommes revenus passer une nuit à Beppu, mais cette fois dans un ryokan typique. Le quartier de Kannawa où se trouvent la plupart des ryokan contraste complètement avec le centre-ville : adieu les immeubles croulants années 80, bonjour les charmantes maisons en bois d’où s’échappe la fumée des onsen privés. Nous y avons découvert une autre facette de la ville.

20160815_064122

Quel plaisir de retrouver une chambre traditionnelle avec ses tatamis, ses futons et ses portes coulissantes. La vieille maison en bois sentait bon l’encens et craquait sous nos pas. À l’aise dans mon yukata, j’ai passé ma soirée à siroter du matcha.

20160815_080149 2

Beppu est la ville des onsen par excellence puisqu’elle bénéficie de 8 sources naturelles fumantes appelées les « jigoku » ou « enfers » (nous avons visités 2 sur 8). Si on ne peut pas se baigner directement dans les enfers (bien trop chauds, ils portent bien leur nom les bougres), ils alimentent les milliers de onsen privés ou publics de la ville. À noter : tous les ryokan de Beppu sont donc dotés de leur propre onsen ! Nous avons évidemment pris un bain dans le nôtre, mais l’eau était tellement chaude que le bain fût express.

20160815_215815

20160815_212514

Je suis tombée amoureuse de la serre de l’Umi Jigoku (photos ci-dessous), l’enfer bleu turquoise (photo ci-dessus).

20160815_212152

20160815_212254

À Beppu, je me suis aussi réconciliée avec les singes (ils me terrifiaient, mais ça, c’était avant) dans la réserve naturelle de Takasakiyama sur laquelle je devais faire un article pour Voyapon (je n’y serais jamais allée sinon).

20160816_034624

20160816_034659

La carte pour suivre notre roadtrip :

Note : si vous nous suivez sur Facebook ou Instagram, vous savez que nous sommes actuellement à Okinawa, je m’active pour que les articles du blog rattrapent la réalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s