Cinq choses à faire quand on visite Tokyo pour la 1re fois

Je suis désolée pour cette bonne semaine de silence, mais des amies sont venues nous rendre visite et quand tes amis font près de 10 000 kilomètres pour venir te voir, tu te dois d’assurer ! J’avais donc préparé un concentré de Japon pour qu’elles puissent découvrir un maximum de choses. Ça m’a d’ailleurs donné l’idée de vous proposer un TOP 5 des activités à ne pas rater quand on visite Tokyo pour la première fois. Aussitôt pensé, aussitôt posté, suivez le guide !

1. Faire des affaires

Comme je l’ai répété 100 fois environ cette semaine, Tokyo c’est la ville « du style intense ». Un conseil : avant de venir, vendez tout ce que vous possédez ! Voici quelques adresses à ne pas manquer :

  • Don Quijote : chaîne de magasins où on trouve vraiment de tout (cosmétiques, déco, vélos) et parfois n’importe quoi (décapsuleur en forme de pénis).
  • Les 100 yen shop (Daiso, Can do) : dans ces boutiques tout est à 100 yen (108 avec les taxes). On en trouve un peu partout, elles sont idéales pour les petits cadeaux de fin de séjour.
  • Les friperies : on ne le sait pas forcément, mais les Japonais ont une vraie passion pour les friperies. Celles de Shimokitazawa et Harajuku sont pointues, tandis que dans celles de Koenji on fait de bonnes affaires.
  • LOFT : heureusement pour votre PEL, cette enseigne n’existe pas en France. On y trouve une jolie sélection d’objets design, un immense rayon papéterie et un grand nombre de souvenirs aussi élégants que japonisants. Bon plan : celui de Shibuya est connecté à MUJI, une autre enseigne incontournable (mais qui existe en France).

Faire du shopping à Tokyo

Sans oublier : les petites boutiques d’Harajuku, de Daikanyama et de Meguro à faire pendant les soldes, car un peu plus chères.

2. Laisser sa fierté de côté

Cette semaine, nous nous sommes complètement abandonnées au côté régressif du Japon et on s’est bien amusées ! Chez TAITO (Shinjuku), on a fait un purikura, un genre de photomaton que les ados japonaises adorent, où on se fait tirer le portrait avec ses copines, avant de retoucher les photos à l’aide d’un logiciel kawaii. On a aussi dansé et joué à un jeu qui ressemblait à une machine à laver.

Aller au game center à Tokyo

Enfin, les filles n’ont pas échappé non plus au traditionnel karaoké : si on y arrive toujours un peu stressé, à la fin, c’est dur de s’arrêter ! On chanté, sauté sur les canapés en simili cuir, fait trembler l’immeuble et toutes les chansons des années 90 y sont passées !

3. Manger à tous les râteliers

On ne va pas se mentir, quand on visite le Japon, on vient aussi pour manger. Alors, ça n’a pas manqué, la semaine fût un véritable food marathon, hormis les râmen (il faisait bien trop chaud pour une soupe de nouilles), aucune spécialité locale n’a échappé à nos papilles : gyozas, sushis, yaki niku, curry, okonomiyaki, izakaya… Nous partagerons bientôt nos bonnes adresses !

Découvrir la gastronomie japonaise à Tokyo

Meilleur restaurant de gyozas de Tokyo

4. Se mettre à nu

La semaine où les filles étaient là, nos copains du blog La vie du riz ont organisé une sortie au onsen Maenohara. Nous avons donc passé un après-midi dans les bains de l’un des rares vrais onsen de Tokyo (eau soufrée provenant d’une source naturelle). Attention, la première fois la chaleur peut être dure à encaisser pour le corps !

Se baigner dans un onsen à Tokyo

S’Y RENDRE

Adresse : Maenohara Onsen Saya-no-yudokoro, 3-41-1 Maenocho, Itabashi, Tokyo / Prix : 870¥ du lundi au vendredi et 1100¥ les weekends et jours fériés / Horaires : ouvert tous les jours de 10h à 1h (dernière entrée à minuit). Apporter sa serviette, savon et shampoing fournis.

5. Trouver la foi

…et éventuellement acheter une tombe

Pas de découverte de Tokyo sans visite de temple, il y en a partout ! Faute de temps, nous nous sommes concentrées sur les principaux : Jingū-mae à Harajuku, Senso-ji à Asakusa, Gotoku-ji à Setagaya et le complexe d’Higashi Koenji où le jeune commercial du cimetière d’un temple a sorti son plus bel anglais pour essayer de nous convaincre d’investir dans une tombe flambant neuve.

Temple et sanctuaires de Tokyo

Ce fût une semaine très intense, mais vraiment chouette. J’ai eu l’impression de prendre des vacances (sûrement aussi parce que je n’ai pas vraiment travaillé de la semaine) et de redécouvrir la ville ! Alors, vous venez ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s