Le temple insolite du Maneki-Neko, chat porte-bonheur

Des centaines de statues de chats rouges et blancs, des petits et des grands, tous lèvent la patte droite. Nous sommes au Gotoku-ji, un temple bouddhique dédié au maneki-neko (littéralement « chat qui invite »), le chat porte-bonheur qui assure fortune et prospérité à son propriétaire (c’est pourquoi on en aperçoit parfois dans les vitrines des commerces asiatiques). Une visite insolite qui vaut le détour !

Il était une fois un vieux moine qui vivait seul avec son chat dans une grande misère. Un soir de tempête, alors que la pluie bât son plein, un riche seigneur cherche refuge et s’abrite sous un pin, non loin de la demeure du moine. Il aperçoit sur le perron un chat qui faisant sa toilette, passe la patte derrière son oreille. Ayant le sentiment que le chat l’invite à entrer, il s’avance vers lui. Aussitôt a-t-il quitté le pin que la foudre frappe l’arbre et le réduit en cendres. Se considérant sauvé par le chat, le seigneur décide d’offrir une partie de sa fortune au moine. C’est ainsi que naquit la légende du Maneki-neko et que fût érigé le temple Gotoku-ji !

Si la nuit tous les chats sont gris, au temple Gotoku-ji, ils sont rouges et blancs et lèvent la patte droite.

Chats

Les statuettes de chats s’accumulent sur un présentoir pour le plus grand plaisir des visiteurs ébahis.

2

1 bis

Un peu plus loin, voilà le temple qui déploie ses couleurs pastel !

3

Il faut gravir les quelques marches léchées par le soleil et disparaître derrière le rideau pour découvrir, à travers ses fenêtres, une salle de prière ornée de dorures.

4

Côté pratique 
  • Métro : descendre à la station Shimotakaido (Keio Line) puis prendre vieux tram (Tokyu Setagaya Line) jusqu’à Yamashita (compter 150¥, soit environ 1,30€) et marcher 10 minutes en essayant de repérer tous les chats du quartiers
  • Prix : gratuit
  • Horaires : tous les jours de 9h à 17h
  • Timing : compter 30 minutes pour faire le tour du temple
Aux alentours

Le temple Hachimangu qui date du 17e siècle et son dohyo (nom japonais pour l’arène des combats de sumo).Le temple Hachimangu de Tokyo, Japon

Le temple Shoko-in et son impressionnante forêt de bambous que l’on entend doucement bruisser.Le temple Shoko-in à Tokyo, Japon.

 

Publicités

2 thoughts on “Le temple insolite du Maneki-Neko, chat porte-bonheur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s