Bienvenue à Sasazuka !

Article spécial « Nous sommes bien arrivés ! » 

Le 9 mars 2016 à 13h (heure locale), nous posons un pied engourdi en territoire japonais. Première étape, se faire enregistrer auprès de l’administration pour obtenir un document qui nous permettra de retirer notre Alien Card (oui, vous avez bien lu, l’équivalent d’une carte d’identité pour les étrangers s’appelle la carte « ALIEN », en effet ce mot signifie avant tout « étranger »). De l’aéroport, nous sautons assez vite dans un taxi direction notre Guesthouse (voir l’article sur la recherche de logement à Tokyo) avec nos bagages. À l’arrivée, le taxi s’arrête devant une ruelle dans laquelle il ne peut pas s’engager et qui regroupe plusieurs maisons portant toutes le même numéro (malin). Bien sûr, c’est là qu’il se met à pleuvoir des cordes. Heureusement le taxi (trop sympa) nous donne un parapluie, nous prête son téléphone et nous arrivons à contacter le gestionnaire de la Guesthouse qui vient nous chercher.

La maison est mignonne, dans un style traditionnel. Notre chambre est confortable et bien chauffée, nous sommes donc satisfaits de notre choix. Le seul inconvénient c’est qu’il n’y a pas réellement de lieu de vie commun (pas d’endroit pour s’asseoir dans la cuisine et pas de salon), ce qui ne facilite pas vraiment les échanges avec les autres habitants de la maison. Ceci dit, cela ne nous a pas empêché de rencontrer un réalisateur de documentaires français qui bouclait sa valise dans le couloir car il s’était trompé dans les dates de sa réservation.

Mais la meilleure surprise a été la découverte de notre quartier ! Nous sommes à 2 minutes de la station de métro Sasazuka, un lieu vivant, à taille humaine, avec son petit centre commercial, ses cafés et même son magasin bio !

Illustration de l'alien card, la carte d'identité des étrangers dont les pvistes au JaponDepuis notre arrivée, nous n’avons pas vraiment chômé. D’abord j’ai attrapé un petit rhume dans l’avion (je prends un médicament japonais contre les maux de gorge qui ressemble à de l’arôme Maggi). Ensuite nous sommes allés chercher nos fameuses Alien Cards à la mairie de Shibuya dont dépend notre quartier. Nous avons fait des courses de personnes qui s’installent (nourriture, gel douche, serviettes, sèche-cheveux…). Nous avons aussi fêté les 30 ans de Dou avec des amis. Mais surtout, nous m’avons acheté un vélo d’occasion (Dou a rapporté le sien de France). Mais ceci est une autre histoire à découvrir dans l’article le vélo à Tokyo en 5 étapes.

Publicités

6 thoughts on “Bienvenue à Sasazuka !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s